L’univers astral


L’UNIVERS ASTRAL NORDIQUE
LES CONSTELLATIONS AUSTRALES

La flèche indique le point du printemps. Les constellations numérotées selon les références de l'Abraxas.

04. Galaxie

La voie lactée, notre galaxie, traverse la voûte étoilée telle une bande claire et scintillante. Selon les mythes d'anciennes civilisations, c’est la voie sur laquelle erraient les âmes de ceux qui n’étaient pas encore nés, ainsi que celles des morts. Ce n’est que depuis la découverte des longue vues, des astrocaméras, des téléobjectifs et de radiotélescopes que la galaxie fait l’objet de recherches et alimente des théories très diverses sur l’origine et la forme de l’univers. Elle se compose de nébuleuses, de nuées, de planètes, de nuages gazeux sombres ou lumineux, de nébuleuses spirales qui ne sont rien d’autres que des galaxies éloignées, et d’une variété de 200 milliards d’astres fixes dont notre soleil est un parfait représentant. Les galaxies ont tendance à former des groupes. Notre groupes couvre un espace de 3 millions d’années-lumière et comprend 18 galaxies.

×

18. Étoile Polaire

C’est une étoile brillante mais ce n’est pas la plus brillante du ciel. Comme le soleil et la plupart des étoiles, c’est une étoile fixe qui produit sa propre lumière. On la trouve grâce à la Grande Ourse. Toutes les autres étoiles tournent autour d’elle tandis qu’elle semble être la seule à rester immobile. Cela vient de ce qu’elle est située exactement dans le prolongement de l’axe terrestre. Cet axe qui passe par les pôles nord et sud n’est pas perpendiculaire à l’orbite terrestre mais il est incliné. La terre tourne autour de son axe comme une gigantesque toupie. La toupie effectue sa rotation en 26 000 ans. Ce qui explique que le jour du printemps, le 21 mars, traverse les 12 constellations zodiacales. C’est pourquoi ce jour qui se trouvait il y a 7000 ans dans le Taureau, passa ensuite dans le Bélier, se trouve aujourd’hui dans le Poissons et continue sa course vers le Verseau.

×

19. Lion

Les lions vont par deux dans le ciel, le petit sur le dos du grand.
Regulus (R) est considéré comme le cœur du grand lion. C’est l’une des étoiles les plus brillantes du ciel : elle se nomme aussi étoile royale. Dans les contes et fables de tous les peuples, le lion est le roi des animaux. D’après la légende grecque, la première tâche d’Héraclès fut de tuer le lion invulnérable de Némée. Lorsque sa flèche fut tombée, il pénétra vaillamment dans la tanière du lion et l’étrangla de ses mains. La tête du monstre devint son casque et la peau son manteau.

LE TYPE DU LION (23 juillet-23 août)

Le natif de ce signe a le sens de la famille et un Cœur chaleureux. Son esprit est rapide, son comportement n’est pas démuni d’autorité. Il est très fier et celui qui le pique doit d’attendre à une réaction. Il aime être mis en avant, il est très sociable et de nature enjouée.

×

20. Cancer

D’après la légende grecques il fut l’ami intime de l’Hydre et très courageusement lui apporta son aide lors du combat contre Héraclès en tourmentant le héros au talon à maintes reprises.
On trouve dans la nature des crevettes, des crabes et des écrevisses ; « le voleur de palmiers » peut aller chercher dans l’arbre les noix de coco et les ouvrir. Les homards et le langoustes font aussi partie de milliers d’espèces différentes. Le Bernard l’Hermite cache la fragile partie postérieure de son corps dans les coquilles de porcelaine des bigorneaux et est sans cesse à la recherche de logis plus grands convenant à sa taille.

LE TYPE DU CANCER (22 juin-22 juillet)

Le natif de ce signe est casanier, sensible, parfois même hypersensible, c’est l’ami sûr et serviable, tendre et fidèle en amour. Il allie la richesse d’idées à l’habileté manuelle, il a des dons artistiques et une grande tenacité.

×

21. Gémeaux

Pollux est l’une des étoile les plus brillantes. A peine moins lumineux est l’intéressant système multiple de Castor. Une grosse et deux petites étoiles tournent autour d’un centre commun accompagnées d’astres, probablement des planètes.
Dans la légende grecques des Dioscures, les gémeaux sont les fils des Zeus et de Leda, mais seul Pollux est comme son père, immortel. Lorsque Castor vint dans le combat contre Lyncée à la vue perçante et Ida le puissant, Pollux implora Zeus de la faire mourir également car il aimait son frère plus que sa propre vie. Au lieu de cala, Zeus accorda aux deux frères de partager ensemble la mort et l’immortalité : ensemble, ils passent un jour dans le enfers et une jour sur la terre.

LE TYP DU GÉMEAU (21 mai-21 juin)

Dans son âme s’affrontent de nobles idéaux et des tendances égoïstes. Ce n’est qu’à l’âge mûr qu’il trouve l’harmonie. Grâce à sa vivacité d’esprit et sin amour de la société, il progresse facilement dans la vie.

×

22. Taureau

Cette énorme constellation s’appelait déjà taureau avant même que la plupart des constellations aient un nom. Son cœur est le brillant Aldebaran (A), un colosse rouge appelé ainsi à cause de sa température très élevée.
Dans la légende grecque, Zeus se transforma en taureau pour séduire la jolie Europe. Un fils naquit de cette aventure : Minos. Lorsqu’il devint roi de crête, il refusa aux dieux le sacrifice de remerciement. En punition, son épouse mit au monde le Minotaure, monstre à tête de taureau et au corps d’homme à qui étaient sacrifiés dans le labyrinthe des jeunes filles et des jeunes garçons.

LE TYP DU TAUREAU (21 avril-20 juin)

Le natif de ce signe aime avoir autour de lui tous ceux qu’il aime, il ne peut se séparer de rien ni de personne. Il est tendre, passionné, jaloux. Si sa tâche lui convient, c’est un infatiguable travailleur. Il veut toujours avoir le dernier mot.

×

23. Bélier

Le bélier est une constellation peu visible. Son importance vient de l`épopée du bélier au cours de laquelle il y a 5000 ans furent établis le calendrier et le zodiaque. Aujourd’hui encore, la disposition des étoiles dans le ciel à l’époque du bélier est la base de tous les calculs.

LA LÉGENDE DES ARGONAUTES

Après avoir fait passer Phrixos et Héllé de l’autre côte de la mer, le bélier fut envoyé dans le ciel. A partir de ce jour, sa toison d’or fut pendue dans un arbre sacré et gardée par le dragon. Avec l’aide des Argonautes et de la magicienne Médée, Jason réussit à voler la toison d’or. Il passa ainsi avec succès l’épreuve de courage que l’on avait exigée de lui et devint roi de Jolkos.

LE TYP DU BÉLIER (21 Mars- 20 Avril)

Son courage, son dynamisme, sa ténacité et son esprit d’équipe lui valent des succès. Son goût de l’aventure et sa grande prétention lui sonne en amour un côté attirant, mais le rendent également assez exigeant.

×

24. Poissons

Comme le point du printemps est dans ce signe depuis de 2000 ans, nous vivons à l’ère astrologique des poissons.
Selon l’histoire biblique de la création, Moïse rapporte somment Dieu, avant même la création des animaux et des hommes, commanda à l’eau de se mouvoir avec des «être vivants».
Déjà en l’an 550 avant J.C., des philosophes grecs répandirent la théorie généralement admise de nos jours, selon laquelle tous les êtres vivants s’étaient développés à partir du milieu aquatique.

LE TYP DU POISSON (20 février – 20 mars)

Le natif de ce signe est joyeux, modeste, aime la compagnie et est un interlocuteur plein d’esprit. Son penchant rêverie le rend sensible à l’art, mais ne lui fait pas cependant perdre son des réalités. En amour, il est tendre et attentionné. Sa discrétion fait de lui une personne digne de confiance.

×

25. Verseau

Les soirs d’automne, le verseau monte au-dessus de l’horizon. Sadalsud (S) annonce la saison des pluies et c’est dans l’astrologie arabe la meilleur étoile de tout l’univers.
A la Saint-Sylvestre de l’époque du Bélier le soleil entra dans le verseau et inaugura la naissance de l’année nouvelle. Le point du printemps atteindra le verseau qui apportera selon de très vieilles légendes, paix, bonheur et bien-être.
Le mythologie de tous les vieux contes populaires peuple les mers, le fleuves et le étangs d’individus semblables aux hommes. Le cruel Nöck volait les petits enfant et l’ondine ensorceleuse attirait les jeunes garçons dans une tombe humide.

LE TYP DU VERSEAU (21 janvier – 19 février)

Son goût d’aller au fond des choses et sa raison pratique font de lui un observateur réfléchi et sensé. Il conforme toujours ses idées et sa conduite aux toutes dernière opinions, méthodes ou révélations.

×

26. Capricorne

La mythologie grecques identifie la constellation à Pan, concept que l’on retrouve dans toutes les religions naturelles. Ce dieu des bergers étai représenté tout velu avec des pieds de bouc et deux cornes sur le front. Plein de désir, il poursuivit la craintive Syrinx, mais la nymphe se transforma en roseau. Pan tailla sa flûte dans le roseau et se mit à jouer des airs d’amour. Des ténèbres sortit Aiga et c’est avec elle qu’il engendra Aigipan souffla dans une corne d’une façon tellement effrayante qu’il affola les ennemis de Zeus lors du combat des Titans. Comme récompense il fut transformé en constellation. Ses pieds de bouc et ses cornes subsistent encore dans la représentation populaire du diable.

LE TPY DU CAPRICORNE (22 décembre – 20 janvier)

Le natif de ce signe assume ses tâches avec conscience et aime l’amour et le succès. C’est à contre-cœur qu’il prend des décisions. Il est musicien et aussi entêté.

×

27. Sagittaire

Selon la tradition grecque, le Sagittaire fait partie du peuple montagnard des centaures. Un jour, le roi des Lapithes les invita à son mariage. Comme ils n’étaient pas habitués au vin, très vite ils furent ivres et cherchèrent à ravir les filles du pays par la force. Après un combat sanglant ils furent mis en déroute par les Lapithes. Un certain nombre d’entre eux se réfugia dans les montagnes volcaniques de Magnésie. Ils y gardaient l’une des entrées aux enfers et poursuivaient les criminels des leurs flèches. Sou la conduite du sage Chiron, les autres s’installèrent dans la belle Arcadie.

LE TYPE DU SAGITTAIRE (23 novembre – 21 décembre)

Le natif de ce signe poursuit avec ténacité ses idées et ses idéaux. Il a un grand sens du devoir, il est ambitieux et obtient des succès. Il est souvent supérieur À la moyenne mais il perd parfois la maîtrise de lui-même.

×

28. Scorpion

Dans le scorpion, à côté de nombreuses étoiles lumineuses se trouve Antares (A), l’une des plus brillantes. C’est une étoile double : un soleil chaud tourne autour d’un géant relativement froid et rouge.
Selon la très ancienne épopée sumérienne de Gilgamesh, les scorpions gardaient le prote du mont Maschu dans lequel tous les jours le soleil se levait et se couchait. Lorsque Gilgamesch demanda à entrer, la femme scorpion ouvrit la porte et lui indiqua avec sollicitude le chemin désertique qui traversait le montagne, c’est-à-dire la nuit, et qui permettait de se rendre auprès du dieu Soleil.

LE TYP DU SCORPION (24 octobre – 22 novembre)

On peut compter sur lui dans le travail. Il est logique et rationnel. Prudent en amour, il est fidèle et désintéressé dans le mariage, un peu trop sévère dans son autocritique.

×

29. Balance

La constellation de la balance s’appelait dans l’astrologie arabe « chelai », prince, et faisait partie du scorpion qui selon la tradition grecque devait exécuter le jugement des dieux.
Dans la mythologie romaine, la balance est l’emblème de Justicia, déesse de la justice. Selon la légende, elle fut à l’âge du fer la dernière des habitants célestes à quitter le terre, champs de crimes, pour aller s’établir dans le ciel. Des œuvres d’art d’époques ultérieures la présentèrent avec un bandeau sur les yeux, ceci avant tout pour se souvenir de ne pas juger les hommes d’après leur apparence terrestre, mais aussi pour épargner à la déesse la vue de l’imperfection de la justice humaine.

LE TYP DE LA BALANCE (24 septembre – 23 octobre)

En travail comme en amour, le natif de ce signe, se distingue pour son harmonie, son goût de la vérité, sa faculté de jugement et sa facilité d’adaptation. Il montre rarement de faiblesse dans la décision et n’a pas de préjugés.

×

30. Vierge

Spica (S), l’épi, est l’étoile la plus brillante de la vierge et une des plus lumineuse du ciel.
Chez les premiers peuples sédentaires, l’agriculture était essentiellement aux mains des femmes. Le matriarcat était fréquent et l’épi était le symbole des grandes déesses de la fécondité. De chastes prêtresses qui détestaient les hommes les servaient : c’étaient les Amazones.
Les Grecs attribuèrent le commencement de la culture des céréales à Dementer et vénérèrent cette déesse dans le culte des mystères d’Eleusis. A la saison des récoltes, le soleil se trouvait dans le signe de la vierge.

LE TYP DE LA VIERGE (24 août – 23 septembre)

Doué de raison et de sens pratique dans le travail, le natif de ce signe est timide et réservé en amour, mais plein d’affection dans le mariage. Il aime la nature mais est un peu trop réfléchi.

×

31. Petite Ourse

La Grande Ourse ne se couche jamais dans le ciel boréal où elle est toujours visible. Les étoiles les plus brillantes forment le chariot qui permet de repérer l’étoile polaire. Elle est placée dans le prolongement des étoiles situées à l’arrière du chariot et forme le bout de la queue de la petite ourse.

LA LÈGENDE DES ÉTOILES DE KALLISTO

Kallisto était la ravissante princesse d’Arcadie. Souvent elle aimait à vagabonder à travers les forêts de son pays natal sans savoir que Zeus l’observait avec concupiscence. Elle grandit, se maria, eut un fils Arka et continua À devenir de plus en plus belle, jusqu’à ce que Hera, l’épouse jalouse de Zeus, ne put réprimer plus longtemps son dépit et son désir de la chasser du monde. Elle transforma Kallisto en une ourse velue. Quelques années plus tard, Arka faillit tuer sa mère lors d’une chasse. Mais Zeus le transforma en un petit ours et les plaça ensemble dans le ciel.

×

32. Grande Ourse ou Chariot

LE VOYAGE DE PHAETON AVEC LE CHARIOT

De la romance entre Helios et la belle égyptienne Klymène naquit Phaeton. Orphelin de père, il grandit et eut beaucoup À souffrir des sarcasmes des autres enfants. Jeune homme, il se mit à la recherche de son père.
Loin derrière les Indes il atteignit le palais du dieu du soleil. Celui-ci montait justement dans un chariot d’or pour entreprendre comme chaque jour sa céleste randonnée. Il pria son père de lui lisser conduire une seule fois seulement le chariot. Plein d’audace, Phaeton partit vivement et laissa une grande trainée dans le ciel, la voie lactée. Effrayé, il changea direction et mit ainsi l’Afrique en flammes. Zeus lança un éclair et Phaeton fut précipité dans l’Erdian. Le chariot céleste tomba dans la Grande Ourse. Héphaïstos, dans le volcan qui lui servait d’atelier, du forger un chariot tout nouveau pour le roi du soleil.

×

33. Coupe

La coupe est une petite constellation dans la partie australe du ciel. Coupe et cep de vigne sont le symboles des Dionysos.

DIEU DU VIN ET DE L’IVRESSE

La contradiction des nombreux mythes grecs sur la naissance et la vie de ce dieu incite à penser qu’il serait originaire d’une religion naturelle de l’extrême-Orient. Il voyageait accompagné d’une étrange suite : Satyre était de la famille de Pan, il fut plus tard appelé Faunus par les Romaines. Silène avait une ressemblance avec les centaures et la Ménade aimait, comme Dionysos d’ailleurs, les draperies ondoyantes et orientales.
Souvent des femmes se joignaient aus ménades, au grand désespoir de leurs époux. Lors de folles orgies nocturnes dans le montagne, ils sombraient dans la frénésie, dansaient jusqu’à perdre connaissance et mettaient des animaux en morceaux, des hommes même. Les Romains reprirent son culte en le baptisant Bacchus et célébrèrent les Baccanales.

×

34. Hydre

LA MORT DE L’HYDRE PAR HÉRACLÈS

Le serpent à neuf têtes vivait en compagnie de son ami le cancer dans le marais de Lerne. Héraclès ou Hercule le délogea de sa retraite à l’aide e flèches enflammées et frappa ses têtes avec son épée. Cependant, pour chaque tête tranchée, il en repoussait deux nouvelles. Pendant ce temps, le cancer pinçait constamment son pied. Alors Hercule appela son compagnon Jolaos à l’aide, qui avec des torches Brûla les tête pourtant était immortelle, ils l’enfouirent sous une grosse pierre. Héraclès fendit le corps et trempa ses flèches dans la bile empoisonnée de l’hydre. Bien des années plus tard, cela lui fut fatal. Lorsque sa jeune épouse Deianeira fut importunée par Nessos. Hercule le perça d’une flèche empoisonnée. Alors qu’il se mourrait, Nessos conseilla à la jeune femme crédule d’utiliser son sang comme filtre d’amour, ce qu’elle fit.

×

35. Chien

Le grand et le petit chien se situent à l’est d’Orion. Sirius (S) est l’étoile la plus brillante du firmament et aussi une des plus rapprochée par « nain blanc », composée d’une matière suralourdie. Lailaps est le grand chien. Zeus l’offrit à Europe lorsqu’il la quitta. Lailaps avait le don merveilleux de ne se laisser s’échapper. Mais il fut mis en chasse sur une renarde qui elle, avait la qualité merveilleuse de ne se laisser capturer par personne. Si Zeus n’était pas intervenu en plaçant les animaux dans le ciel, ils auraient atrocement péris d’épuisement au cours de leur interminable poursuite.
Le petit chien est Cerbère qui gardait l’entrée d’Hades. Il saluait les âmes qui entraient d’un frétillement de la queue mais si elles cherchaient à s’enfuir, il les dévorait.

×

36. Passeur

Depuis des siècles, cette constellation s’appelle « Passeur ». En Grèce, de nombreux conducteurs de char se disputaient la gloire d’être immortalisés sous ce nom.

LE PASSEUR DU FLEUVE DE LA MORT

Dans l’antiquité, les hommes croyaient que le disque de la terre était entouré d’un fleuve et que de l’autre côté se trouvait l’enfer. Dans le mythe sumérien le passeur se nommait Urschanabi. Il conduisait le héros Gilgamesch à la recherche de la vie éternelle de l’autre côté de la rive puis le ramenait. Il manœuvrait aussi le bateau d’où Gilgamesch, lesté de pierres, plongeait pour cueillir l’herbe de vie au fond de la mer. Malheureusement, elle lui sera dérobée par le serpent.
Dans la mythologie grecque, le passeur s’appelait Charon. Hermès lui amenait les âmes des morts qu’il faisait passer en échange d’une obole. C’est pourquoi il était très important de pourvoir les morts de monnaie dans leur tombe.

×

37. Orion

Orion, ceinturé de ses trois étoiles, est une splendide constellation d’hiver. Rigel (R) et Beteigeuze (B) sont tous les deux des supergéants. Ils peuvent chacun devenir une Supernova.
Selon le mythe grec, Orion est le fils de Posédion et amant d’Eos. Lors d’une compétition sportive il gagne l’admiration de la déesse chasseresse Artémis. Rien ne pouvant l’arrêter, il poursuivait non seulement les animaux mais également les Pléiades qui le craignèrent jusqu’à ce que Gaïa ordonne à Scorpion de le tuer. Grâce à l’intervention d’Artémis, il fut placé dans la voûte étoilée en un lieu rempli d’animaux. Orion est le nom grec du terrible chasseur Nimrod, petit-fils de l’ancêtre Noah et Lui-même ancêtre des peuples africains, fondateur de l’empire Assyrien et bâtisseur de la Tour de Babel.

×

38. Lièvre

Le lièvre doit l’honneur d’être immortalisé dans le ciel, moins à son agilité qu’à sa légendaire fécondité. Ainsi on relate qu’un fléau dû aux lièvres conduisit la petite île de Leros près de Karia, partie de l’actuelle Turquie, à des difficultés écologiques. Un habitant amena du continent une hase qui attendait des petits. L’animal plut aux insulaires qui l’élevèrent. Très vite il se multiplia tant et si bien que toutes les cultures et les fruits ne suffisaient plus à nourrir les hommes et le lièvres. Voyant qu’ils allaient mourir de faim, les habitants appelèrent Artémis à l’aide. La déesse chasseresse leur conseilla de faire une chaîne et en s’armant de bâtons, de repousser les animaux dans la mer. Ainsi tous les lièvres se noyèrent. Pourtant un lièvre fut placé dans le ciel afin qu’Orion ait une victime qui se multiplie encore plus vite qu’il ne tire. D’où le conseil donné aux chasseurs : contenir les animaux, mais ne pas les exterminer.

×

39. Persée

Dans la constellation Persée se trouve Algol (A). Algol est un système multiple : un astre éteint tourne autour d’une double étoile lumineuse, qui le cache à la terre tous les deux jours durant dix heure.

PERSEE ET LA TETE DE LA MEDUSE

Zeus se mua en pluie d’or pour tromper son épouse divine avec Danaé. Mais Hera découvrit cependant le stratagème. Ainsi Persée, le fils de Danaé, n’eut-il pas une vie facile mais héroïque. Aussitôt après la naissance, lui et sa mère, enfermés dans une caisse, furent jetés à la mer. Ils furent sauvés, mais à peine adulte, Persée dut aller chercher la tête de la méduse. Son seul regard pétrifiait les mortels. Les dieux cependant l’aidèrent. Hermès lui prêtre des sandales ailées, une épée magique et un casque qui le rendait invisible. Sur les conseils d’Athena, déesse de la sagesse, il regarda la méduse dans le reflet de son bouclier et sans ménagement, sépara alors la tête du corps, sauvant ainsi la vie d’Andromède.

×

40. Pléiades

Les Pléiades sont une petite constellation visible près du Taureau. Les étoiles font briller le brouillard gazeux qui les entoure, lui donnant ainsi une note surnaturelle. A l’œil nu on peut distinguer 6 à 8 étoiles. C’est pourquoi dans l’antiquité, on les nommait les 7 astres.

LES SEPT FILLES D’ATLAS ET DE PLEJON

Atlas était le géant qui portait le ciel sur ses épaules. Plus tard, il se fit changer par Persée en montagne afin de ne plus sentir son pesant fardeau. La nymphe Pléjone était la mère de sept filles, Alkoyone, Astérope, Elektra, Kélaino, Maja, Mérope et Taygeta. Orion les aperçut un four sur la rive d’un fleuve alors qu’elles se baignaient et chantaient en compagnie de leur mère. Atlas surgit de derrière un buisson et les nymphes s’enfuirent effrayées. Pendant 7 ans, il les poursuivit infatigablement à travers toute l’Afrique jusqu’à ce que Zeus mit en sécurité dans le ciel les jeunes filles exténuées.

×

41. Eridan

Eridan, le fleuve d’étoiles, s’étend largement dans le ciel austral et empiète aussi un peu sur le ciel boréal. Il est le reflet de tous les grands fleuves terrestres car beaucoup de sources se réunissent en lui pour former un ruban chatoyant se terminant par une large embouchure.

LA TRISTE FIN DE PHAETON

Selon la légende, Phaeton fut éjecté du char céleste par un éclair de Zeus après qu’il eut dans son inconscience juvénile mit la terre en flammes ; tel une torche embrasée, il se précipita dans l’Éridan et s’y noya pitoyablement. Les Héliades, ses demi-sœurs, quittèrent le palais du soleil et longèrent la rive du fleuve. Elles pleurèrent Phaeton sans arrêt jusqu’à ce que leurs larmes se transformassent en ambre et qu’elles-mêmes devissent des peupliers. Mais Zeus courroucé fit déborder tous les fleuves pour éteindre la terre en brasier. C’est ainsi qu’apparut le déluge dans le mythe grec.

×

42. Cassiopée

La petite mais très visible constellation Kassiopeia chemine juste derrière Képhéus près de l’étole polaire. Selon la configuration elle ressemble à un M ou à un W.

KASSIOPE, UNE MERE TROP HEUREUSE

Il y a de cela bien des années, Kassiopéa était l’épouse de Képhéus, roi d’Ethiopie. Andromède, belle comme un ange, était leur unique enfant qu’ils aimaient profondément. En effet, Andromède avait tant de charmes que l’heureuse mère, pleine de fierté, s’écria un jour qu’elle était encore plus belle que les Néréides. Il eut été préférable qu’elle ne prononce pas ces paroles car les Néréides étaient les belles sœurs de Poséidon, le dieu redoutable de la mer. Poséidon en conçut une grande colère. Il envoya le plus redoutable de ses monstres marins et exigea qu’Andromède lui fut sacrifiée, sinon il ferait dévaster le royaume. La mère désespérée dut se plier devant cette horrible menace.

×

43. Triangle

Le triangle se compose d’étoiles lumineuses et on ne peut le voir qu’au sud de la voûte étoilée. Il fait songer aux savantes de l’antiquité. Sans l’aide des moyens de la technique, presque sans instruments, ils arrivaient par l’observation, la réflexion, l’échange de vues, à une foule de découvertes essentielles que jusqu’à aujourd’hui n’ont pas perdu de leur valeur et restent les bases de la science et de la recherche. On les nommaient jadis les sages. Pythagore, qui n’était pas moins sage que les autres, fut le premier à s’appeler, l’ami de la sagesse ou « philosophe ». Ce métier était exercé autrefois beaucoup plus couramment que de nos jours. Les philosophes approfondissaient toutes les branches de la science et de l’esprit. Entre autre, ils se livraient aux mathématiques qui étaient alors autant que l’astronomie et l’astrologie réunies. Ils étudièrent le triangle et découvrirent les rapports entre ses divers éléments.

×

44. Baleine

LE MONSTRE MARIN DE POSÉIDON

L’exclamation de la reine Kassiopeia avait suscité la colère du dieu marin. Que n’importe quelle jeune mortelle soit plus belle que ses belles-sœurs, les Néréides, il ne voulait pas le reconnaître. Aussi ordonna-t-il à une gigantesques baleine de rendre incertaines toutes les côtes du royaume, de retourner les bateaux des pêcheurs et de détruire les ports. A la suite de cela , l’animal devait se rendre près d’un certain rocher, et là, dévorer une princesse enchaînée. La baleine fit ce qu’on lui avait ordonné mais lorsqu’elle arriva au dit rocher, elle eut la malchance de trouver près de la princesse Andromède un certain Persée qui l’attendait. Celui-ci tira quelque chose de sa besace qui s’enroulait de manière étrange. Avidement, la baleine regarda cette sèche, croyant que c’était son repas préféré, mais en éclair elle fut transformée en une île rocailleuse. Poséidon plaça son docile animal parmi les étoiles.

×

45. Képhéus

UN ROI FIDELE ET CONSCIENT DES SES DEVOIRS

Képhéus était jadis le roi d’Éthiopie et son grand âge lui donnait bien du tourment. Un jour, une délégation de pêcheurs se présenta à lui en se plaignant qu’une gigantesque baleine ravageait les biens le long de la côte et y anéantissait la population. Le roi déconcerté entreprit alors le pénible voyage vers Delphes afin d’interroger là-bas le célèbre oracle. Pâle de frayeur, il se hâta de rentrer et rapporta à son épouse Kassiopéia la terrible exigence de Poséidon. Le bien du pays prévalant, les parents royaux devaient enchaîner leur unique enfant à un rocher et l’abandonner à son triste sort. Bien sûr durant cette première nuit personne ne ferma l’œil et lorsqu’à une heure tardive, un jeune inconnu se présenta brusquement dans la chambre royales pour demander la main d’Andromède, les parents lui promirent tout, si seulement il la sauvait, ce qu’il fit. Ensuite, il ne voulut même pas du royaume.

×

46. Andromède

LE PRODIGIEUX SAUVETAGE D’ANDROMÈDE

La jolie princesse s’étant bravement pliée à l’exigence de l’oracle était prête à mourir pour le bien de son peuple. Seule dans la nuit sombre elle perdit courage. Elle pensa à sa pauvre mère et se mit à sangloter. Persée, chaussé de ses sandales ailées qui fendaient l’air bien au-dessus d’elle, l’entendit. Il était content de sa victoire et tenait le dangereux trophée à la main. Il plongea et trouva la charmante Andromède, qui désemparée et enchaînée au rocher, attendait une mort certaine. Pour tous les deux se fut le coup de foudre. En signe de consolation, Persée pressa sa main dans la sienne, celle qu’il demandera quelques instants plus tard dans le palais À ses parents. Ayans avec lui le sac où était cachée la tête de la méduse, il tint celle-ci à l’aube devant la face du monstre qui, comme il l’escomptait, se pétrifia aussitôt. Après les noces, Persée fonda son propre royaume où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

×

47. Pégase

Pégase était le courir ailé de l’antiquité au service constant des neuf muses des arts, Quatre muses protégeaient la littérature, deux le théâtre, une le chant, une la danse et une enfin valorisant l’astrologie.

LE VOL EXTRAVAGANT DE BELLÉROPHON

Invité à la cour de Tyrinthe, roi d’Argos, il fit la cour à l’irascible reine. Folle de colère, elle exigea sa mort. Mais son mari, quoique jaloux de son hôte, ne voulait pas violer les lois de l’hospitalité. Il envoya Bellérophon à lobatès, son beau-frère, roi de Lycie, après lui avoir remis des tablettes où était gravé, en signes mystérieux, l’ordre de lui donner la mort. Lobatès n’ouvrit le scellé que neuf jour après, alors il ne voulut plus tuer l’hôte qu’il avait pris en affection. Voulant pourtant satisfaire sa sœur et son beau-frère et persuadé que Bellérophon succomberait, il lui ordonna de combattre la chimère qui crachait le feu. Après un rêve étrange, Bellérophon se réveilla sur le dos de Pégase. Il tua le monstre lors d’un vol en très haute altitude et devint très célèbre.

×

48. Cygne

On suppose que le centre de notre galaxie se trouve dans la constellation du cygne. Malgré son immense éloignement, Deneb (D) fait partie des étoiles les plus lumineuses du ciel. De Deneb à la terre un rayon lumineux met 930 ans. Le plus rapide avion mettrait 300 millions d’années pour parcourir cette distance.
Dans le mythe grec, Zeus se transforma en cygne pour séduire Leda, ce que son épouse divine, une fois encore, ne devait pas remarquer. Leda au bain se réjouit de la confiance de se bel animal et se laissa caresser. A la suite de quoi elle mit au monde 2 œufs lumineux. De l’un d’eux s’échappèrent les Gémeaux, de l’autre la Belle Hélène autour de laquelle s’enflammera la guerre de Troie.
Du mythe britannique de Saint Gral sortir Lohengrin. Un cygne tirait sa barque et personne ne pouvait savoir l’origine ou la destination de son voyage.

×

49. Dauphin

Le dauphin est une petite constellation très belle et pas très éloignée de la Lyre.

LES DAUPHINS SAUVENT LA VIE D’ARION

Arion vivait à la cour de Corinthe vers 700 avant Jésus-Christ et était le plus célèbre troubadour de son temps. Ce n’est qu’à contre-cœur qu’on le laissa aller en Sicile participer à un concours de poètes-chanteurs. Il y remporta de nombreux prix très précieux et s’embarqua de nouveau pour le retour. Cependant ces trésors ne laissaient pas de repos au capitaine. En pleine mer, il décida de jeter Arion par-dessus bord en lui accordant pourtant un dernier vœu. Arion prit sa lyre et joua en chant d’adieu mélancolique. Il attira ainsi un banc de dauphins. Lorsque le capitaine poussa l’artiste, ils le prirent sur leur dos, repêchèrent également la lyre des flots et le portèrent par-dessus la mer tout le long chemin qui mène à Corinthe, tandis qu’Arion chantait et jouait pour eux. Peu après son bateau accosta aussi et le capitaine fut aussitôt exécuté.

×

50. Aigle

Dans la légende nordique, il est le symbole d’Odin, le plus sage des Ases et père de l’humanité. Il siège à la cîme du frêne universel Yggdrasil et voit tout ce qui se passe sur la terre. Comme il symbolisait sur terre la puissance, Ptolémée 1er en fit l’emblème de l’Egypte. Les empereurs et généraux romains ornèrent d’aigles leurs étendards. A Napoléon aussi, il apparut comme le symbole de la puissance. Dans le ciel, l’aigle est une petite mais très lumineuse constellation avec Atair (A), l’une des étoiles les plus brillantes de toutes. Atair est l’aigle de Zeus.

PROMÉTHÉE ENCHAINE

Prométhée était un neveu de Zeus : il créa les hommes à partir de l’aigle. Lorsque par amour pour eux il vola du feu au foyer des dieux, Zeus l’enchaîna à un rocher pour le punir. Chaque jour, l’aigle venait se nourrir du foie de Prométhée qui était immortel et dont le foie se reformait toute la nuit. Il resta ainsi attaché pendant 30 000 ans jusqu’à ce que Héraclès tuât l’aigle et délivrât ainsi Prométhée de son suplice.

×

51. Lyre

Wega (W) dans la Lyre est l’étoile la plus brillante du ciel boréal et prendra dans 12 000 ans la place actuelle de l’étoile polaire à cause du mouvement rotatif de l’axe terrestre.

ORPHÉE ET EURIDICE

En jouant de la lyre, Orphée pouvait amadouer les animaux sauvages et s’il le voulait, même les pierres et les arbres le suivaient. C’était un argonaute. Sa musique endormit l’infatiguable dragon qui gardait la toison d’or. A la suite de ce voyage, Orphée épousa Euridice qui fut très vite mortellement mordu par un serpent venimeux. Orphée descendit aux enfers et ensorcela Hades et Persephone de son émouvante musique. Ils permirent À Euridice de le suivre, mais il ne devait pas se retourner pour la regarder, avant qu’ils ne fussent sur la terre, Comme in ne pouvait pas entendre ses pas, il douta qu’elle fut encore derrière lui, se retourna et son ombre disparut pour toujours dans les ténèbres.

×

52. Dragon

La gigantesques constellation du Dragon se situe au-dessus de l’étoile polaire et représente les monstres de la mythologie dont la tâche fut toujours de garder des trésors ou de veiller sur des jeunes filles de qualité.
Dans la légende grecque le dragon gardait les pommes d’or des Hespérides et fut tué par Héraclès. Un autre dragon gardait la toison d’or.
Chez Confucius, le dragon est le symbole des tremblements de terre et des irruptions volcaniques. Dans la Chine antique, il figurait sur les armes de l’État et passait pour être un porte-bonheur.
La Perse antique rendit à Dahaka, le dragon qui dévastait la terre, un culte particulier. La tâche des héros est d’exterminer les dragons. Outre les trésors, celui qui tue un dragon reçoit aussi des dons secrets. Consommer le cœur du dragon apporte la connaissance de la langue des animaux. Se couvrir du sang du dragon rend invulnérable.

×

53. Hercule

M 13 dans la constellation d’Hercule est le plus beau groupe d’étoiles du ciel boréal. Il est l’une des 18 galaxies de notre système solaire et se compose d’innombrables « géants rouges » faisant partie des plus vieilles étoile connues.

HÉRACLÈS (HERCULE), HEROS DU SOLEIL

Alcmène croyait être embrassée par son époux Amphitrion, mais Zeus avait pris les traits d’Amphitrion pour tromper son épouse Héra. Héraclès, enfant né de cette tromperie, fut la vie durant, poursuivi par l’hostilité de Héra. Aussitôt après sa naissance elle plaça deux serpents dans son berceau mail il les écrasa en jouant. Il grandit et acquit une force prodigieuse. On le chargea d’accomplir douze actions héroïques dont il sortit vainqueur et au cours desquelles il connut d’innombrables aventures. Après une vie marquée par la gloire il mourut du poison de l’Hydre. Les Romains le déifièrent et le confondèrent avec Hercule, leur dieu de L’Hyménée.

×

54. Caducée

Les constellations qui se voient rattachées au « serpent » (ligne en pointillée) et « caducée » sont citées isolément en astronomie. La mythologie classique rapporte les deux constellations au grec Asclepios que les Romains nommaient Esculape. Il était vénéré comme un dieu et son emblème était le caducée. Le célèbre médecin passait pour être le fils d’Apollon, dieu de la jeunesse, de la médecine, de la prophétie et chef des muses. En tant qu’élève du sage Chiron, Esculape apprit la médecine si parfaitement que ses capacités devinrent inestimables. Mais pour lui elles seront fatales : ayant eu l’audace de faire revivre un mort, Zeus le punit d’un éclair meurtrier et Apollon le plaça parmi les étoiles.
Dans le mythe sumérien, le serpent dérobe à l’homme l’herbe de vie.

×

55. Couronne

La caractéristique constellation de la couronne est aussi appelée « Diadème d’Ariane ».

THÉSÈE ET ARIANE

A l’insu du roi d’Athènes, Poséidon séduisit la sage Aethra. Elle mit au monde Thésée qu’éleva le sage Chiron. Il accomplit de nombreux actes héroïques avant de se mêler aux victimes qu’Athénée du envoyer en Crête au Minotaure. Il reçut d’Amphitrite, qui contrairement à Hera ne gardait aucunement rancune des fredaines de son mari, un éclatant diadème en or massif. En Crête, Thésée conquit l’amour d’Ariane, la jolie sœur du montre. Elle lui donna de bon conseils et la pelote de fil. Dans le labyrinthe le diadème servant de torche permit de localiser le Minotaure que Thésée tua. Avec le fil déroulé, il trouva facilement la sortie. Il enleva Ariane et lui offrit le diadème en cadeau de noce. Lorsqu’elle fut enceinte, il la quitta. Dyonisos la prit en charge et envoya le diadème dans le ciel étoilé.

×

56. Corbeau

Le corbeau est une petite constellation près de la coupe dans la partie sud de la voûte étoilée. Dans le récit sumérien du déluge, la colombe, l’hirondelle et le corbeau sont envoyés de l’arche pour aller trouver la terre. L’hirondelle et la colombe étant revenues mais pas le corbeau, Utnapischtim fit sortir les autres animaux.
D’après la bible, Noé faisait faire au corbeau de longues allées et venues jusqu’à ce que les eaux soient descendues. Ce n’est qu’après qu’il lâcha la colombe qui rapporta le rameau d’olivier.
En Grèce, le corbeau passe pour un oiseau sage, prophétique et consacré à Apollon. Mais parce qu’il noircit sa bien-aimée, Apollon transforma son oiseau initialement blanc en noir et le plaça dans la voûte étoilée en singe d’avertissement aux méchants jaseurs.

×

57. Loup

Le loup est une constellation de la partie australe du ciel.
D’après la tradition grecque, le roi Lycaon d’Arcadie avait été immortalisé en lui. Lorsque Zeus se rendit un jour sur terre sous les traits d’un voyageur pour vérifier sur place le bruits qui courraient sur la corruption des hommes, il fut également l’hôte de Lycaon. Celui-ci voulut mettre le dieu à l’épreuve et lui présenta lors d’un repas la chair d’un enfant à manger. Rempli de dégoût, Zeus transforma le roi en loup.
A Rome, le loup était consacré à Mars dieu de la guerre et une louve allaitait ses fils Romulus et Remus, les Jumeaux fondateurs de Rome.
Dans la mythologie nordique, le loup Fenrir cherche toujours à dévorer le soleil et la lune, explication des éclipses, ce qu’il réussira enfin le jour de la fin du monde. Chez tous les peuples et répandue la superstition du loup garou : des hommes qui la nuit se transforment en loup et se joignent hurlant à la meute.

×

58. Phénix

La constellation du Phénix est placée au sud de ciel et n’est connue que depuis le 17° siècle. Le phénix est le fabuleux oiseau sacré des Egyptiens. Il a un plumage de pourpre et d’or et tous les 500 ans il se consume dans son nid fait d’aromates. Il ressort du feux rajeuni, enserre la cendre dans le myrrhes et la porte à Héliopolis.
Là-bas se dresse encore aujourd’hui une colonne du célèbre temple du soleil passant dans l’antiquité pour la source de la sagesse.
Phénix signifie « peu d’or ». Les Phéniciens obtinrent leur nom à cause de leur teint bronzé tirant sur le rouge. Ce peuple mercantile s’adonnait à la religion naturelle. Bon nombre de ces mythes trouvèrent leur origine dans les religions orientales disparues. Melkart survit dans le phénix, dieu de l’année des Phéniciens qui comme Abraxas alliait en lui les puissances bienfaisantes et pernicieuses du ciel. Melkart se brûla lui-même dans le brasier du soleil ardent pour reprendre une nouvelle vie au printemps.

×

59. Colombe

La constellation de la colombe ne reçut son nom qu’en 1679. Les planètes tournent autour du soleil mais tout notre système solaire se déplace à une vitesse de 20 km/sec à travers l’univers. Ainsi la colombe se trouve derrière lui et la constellation d’Hercule en face. Au milieu de la colombe plane une image sombre faite de poussières d’étoiles traversée il y a longtemps par notre système solaire : ce pourrait être là l’origine de l’ère glacière.
Le pigeon voyageur est connu depuis des milliers d’années de tous les peuples du proche et de l’extrême-orient.
En Grèce, il était consacré à Vénus et était le symbole de l’amour conjugal et de la concorde. A Rome, il existait un véritable service postal réglementé. Ce sont les chevaliers teutoniques qui emmenèrent les pigeons voyageurs en Europe centrale. Ils transmettaient rapidement les nouvelles en secret et sur des vols réguliers étaient très utiles pour la bourse.

×

60. Bateau

La constellation Argo embrasse une grand partie du ciel austral et fut divisée en trois parties : la quille, le compas et la voile.

LA LÉGENDE DES ARGONAUTES

Jason fit construire l’Argo, le plus perfectionné des bateaux de l’antiquité. Il réunit autour de lui les plus grands héros dont Héraclès, Castor et Pollux et Orphée. Ils partirent tous ensemble voler la toison d’or. En route les Argonautes connurent de nombreuses aventures. Au pays enchanté de Colchide, Jason dut labourer avec des taureaux soufflant le feu, semer des dents de dragons d’où jaillissaient des guerriers armés et vaincre le dragon impétueux qui gardait la toison d’or à l’arbre sacré. Il surmonta tous les dangers avec l’aide des Argonautes et de la magicienne Médée qui l’aimait d’un amour éternel. Après ce dangereux voyage, il rentra avec la toison d’or et Médée. Plus tard il fut écrasé par les rames de l’Argo.

×

61. Croix

La croix du sud est la parure des nuits tropicales. Ses quarre étoiles lumineuses sont environnées du reflet de la voie lactée. Comme l’étoile polaire du ciel boréal, la croix du sud permet de s’orienter dans le ciel austral : son long bois indique le pôle sud. La crucifixion était d’usage dans tous les pays du moyen-âge. En fait les suppliciés n’y étaient qu’attachés. A cause de sa signification religieuse on oublie un peu que la croix est plus souvent représentée qu’aucun autre symbole. Qui ne sait pas écrire fait une croix pour signer et certains font 3 signes de croix pour conjurer le mauvais sort. Aujourd’hui, le croisement est souvent un endroit où règne la confusion. Le cours de la vie nous mène parfois aussi à un carrefour où il faut savoir choisir le bon chemin.

×

62. Centaure

La constellation centaure se situe près de la croix du sud. Les centaures de la mythologie grecque étaient des êtres querelleurs, mi-homme, mi-cheval. A la suite du combat qui les opposa aux Lapithes, une partie d’entre eux s’installa en Arcadie sous la direction de Chiron. Mais le vin fit leur malheur. Ils s’excitèrent à son odeur et voulurent le dérober au paisible Pholos alors qu’il recevait chez lui Héraclès tua de nombreux centaures. Nessos fuya jusqu’à Aitolie où il rencontra de nouveau Héraclès et voulut en mourant se venger de lui. Chiron était le plus sage érudit de son temps, célèbre pour la médicine et la sculpture. Seul et dernier des centaures, il était immortel. Aussi endura-t-il d’atroces souffrances quand par mégarde une flèche empoisonnée d’Héraclès le toucha au cours de la tuerie. Il aurait volontiers préféré mourir. Ce n’est que lorsqu’il fut placé parmi les étoiles qu’il put en être délivré.

×